Le lundi 29 août 2022, le vaisseau spatial Orion de la NASA sera lancé avec le Space Launch System (SLS) pour la première fois dans le cadre de la mission Artemis I. Ce vol d'essai, sans équipage, marquera le retour sur la Lune après environ 50 ans et le début d'une nouvelle ère d'exploration lunaire.
 

La fusée Space Launch System (SLS) de la NASA avec le vaisseau spatial Orion prête au lancement. ©NASA/Joel Kowsky

La fusée Space Launch System (SLS) de la NASA avec le vaisseau spatial Orion prête au lancement. ©NASA/Joel Kowsky

La préparation du vol pour la mission Artemis I de la NASA est à ce jour terminée. Les équipes de l'Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace se dirigent vers une fenêtre de lancement de deux heures, qui s’ouvre à 8h33 HAE le lundi 29 août depuis la rampe de lancement 39B du Kennedy Space Center en Floride.

Première d’une série de missions de plus en plus complexes, Artemis I doit fournir une base pour l’exploration de l’espace lointain avec humain. Cette mission doit également "démontrer notre engagement et notre capacité à étendre la présence humaine sur la Lune et au-delà." a expliqué la NASA dans un communiqué. Ainsi, l’objectif principal d’Artemis I est de tester en profondeur les systèmes intégrés avant les missions avec équipage. Ceci en opérant le vaisseau spatial dans un environnement spatial lointain, tout en testant le bouclier thermique d’Orion et en récupérant le module d’équipage après la rentrée, la descente et l’amerrissage.

À la suite d'une mission Artemis I réussie, un astronaute de l'Agence spatiale canadienne (ASC) participera à Artemis II, la première mission lunaire habitée depuis Apollo 17 en 1972.

©Éditeur: Thalia Patrinos

©Éditeur: Thalia Patrinos

Tag(s) : #PASSIONAERO, #ARTEMIS 1, #NASA, #LUNE
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :