En avril 2011, les premières entreprises s’implantaient sur le site de l’ancien aéroport militaire de
Toulouse-Francazal, fermé depuis le 1er septembre 2009 après avoir accueilli dès 1934 la première base de l’Armée de l’air française. Aujourd’hui, dix ans après, le site a réalisé ce qui ressemble à une reconversion réussie.

 

Olivier GALZI vice-président d’EDEIS, Alain CHALMOT DE LA MESLIERES directeur des opérations de l’Aéroport de Toulouse-Blagnac, Sabine MONTIES Directrice Exploitation de l'Aéroport, François THEOLEYRE, directeur adjoint du Transport Aérien, Jérôme ARNAUD Président de la SETFA et Patrice COHADE, directeur technique des aéroports pour la CCI de Toulouse étaient présents pour le 10ième anniversaire. ©Patrick Foch

Olivier GALZI vice-président d’EDEIS, Alain CHALMOT DE LA MESLIERES directeur des opérations de l’Aéroport de Toulouse-Blagnac, Sabine MONTIES Directrice Exploitation de l'Aéroport, François THEOLEYRE, directeur adjoint du Transport Aérien, Jérôme ARNAUD Président de la SETFA et Patrice COHADE, directeur technique des aéroports pour la CCI de Toulouse étaient présents pour le 10ième anniversaire. ©Patrick Foch

Après 17 millions d'euros investis, l’aéroport de Toulouse-Francazal (géré par la SETFA, Société d’Exploitation de Toulouse-Francazal Aéroport, et EDEIS, une entreprise en ingénierie et gestion d’infrastructures) compte à ce jour une trentaine d’entreprises implantées, spécialisées dans l’aéronautique et les nouvelles mobilités.

Sur une surface de 170 hectares, 1 500 m2 de bâtiments neufs qui ont été construits ainsi que 1 800 m de piste. 190 000 m2 d’aires de stationnement ont été rénovées et 60 000 m2 ont été créés tandis que 35 000 m2 de locaux et hangars ont été réhabilités.

A l'heure où nous écrivons, 400 personnes sont employées sur l’aéroport de Toulouse-Francazal, avec comme centre d'intérêt la mobilité, qu’elle soit aérienne ou terrestre. En effet, le terrain accueille un écosystème important d'entreprises. Tout d'abord, l’aéroport accueille près de 200 vols d'aviation d’affaires chaque année et abrite la compagnie aérienne d’aviation JetCorp. Côté industrie aéronautique, ATR, Tarmac Aerosave, Aura Aero, Airplane Delivery, Airplane Painter sont présents sur la plateforme. Enfin, d'autres entreprises en lien avec l’aéronautique sont implantées à l'exemple d'Acia Aero Technics, Acia Aero Parts,
Aero Engineering Services, Vartan Aviation Group, Scope Training, Sud Aero Formation, Fly Simulation, Harmony Aerospace, SAFIRE (avions de recherche environnementale), Scalian, ID Drones, KN Technologies ou encore Easymile et Hyperloop.

Le jeudi 23 juin, un certains nombre de représentants industriels et politiques ont donc célébré les 10 ans de la plateforme, en présence d’une centaine d’invités. Ponctuée par des démonstrations de drones, des expositions d’avions et de véhicules terrestres autonomes électriques, la journée a été clôturée par un largage de parachutistes du 1er RTP. La journée a été également l’occasion, pour les invités, de se rendre compte des grands projets en cours sur la plateforme en matière de transport aérien ou terrestre.

 


 

Tag(s) : #INDUSTRIE, #AEROPORT TOULOUSE-FRANCAZAL, #ANNIVERSAIRE, #10ANS
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :