La Direction Générale de l’Armement (DGA) vient d'annoncer avoir commandé 21 pods TALIOS supplémentaires. Ces nacelles de désignation équiperont les Rafale de l’armée de l’Air & de l’Espace et ceux de la Marine nationale.

Trente des quarante-six nacelles Talios précédemment commandées ont déjà été livrées aux forces et les seize restantes seront livrées d’ici 2023. Les 21 nouvelles nacelles seront livrées en 2024 et 2025. ©DGA

Trente des quarante-six nacelles Talios précédemment commandées ont déjà été livrées aux forces et les seize restantes seront livrées d’ici 2023. Les 21 nouvelles nacelles seront livrées en 2024 et 2025. ©DGA

Cette commande s'élève à un montant de l'ordre de cent millions d’euros. Incluant un soutien industriel, elle s’inscrit dans le cadre de l’utilisation des ressources extrabudgétaires générées par la cession à la Croatie, fin 2021, d’avions Rafale provenant du parc de l’armée de l’Air et de l’Espace.

Pour rappel, TALIOS est une nacelle optronique multifonctions de dernière génération. C’est un équipement majeur du standard F3-R des Rafale de l’armée de l’Air et de l’Espace (AAE) et de la Marine nationale pour la réalisation des missions air-surface. Equipé de ce pod, le Rafale couvre l’ensemble du spectre des missions de renseignement, d’acquisition, de poursuite et de désignation de cibles, tout en fournissant des images dans le domaine visible comme dans le domaine infrarouge. Il dispose également de nouvelles capacités de suivi de cibles fixes ou mobiles plus performantes, d’une capacité de détection automatique des cibles mobiles ainsi que d’une nouvelle interface homme/machine.

Jean-François Bourgain

Tag(s) : #DEFENSE, #RAFALE F3R, #TALIOS, #MARINE NATIONALE, #ARMEE DE L'AIR ET DE L'ESPACE
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :